Mots-clés : nautile

Nautile

Le sous-marin qui rend accessible 97% de la superficie des fonds marins

Le Nautile est un sous-marin habité conçu pour l’observation et l’intervention jusqu’à des fonds de 6000 mètres. Depuis sa mise en service en 1984, il a effectué près de 1500 plongées à partir des navires océanographiques Nadir ou l’Atalante.

Domaines d’intervention

  • Reconnaissance de zones
  • Bathymétrie fine et mesures physiques
  • Prélèvement d’échantillons et manipulation d’outillages spécifiques
  • Assistance à la réalisation de travaux offshore
  • Études de tracés et contrôle des câbles et pipelines
  • Assistance aux submersibles en difficulté
  • Recherche, localisation, investigation et assistance au relevage d’épaves
  • Intervention sur épaves polluantes

Références

  • Équipes scientifiques françaises et étrangères
  • Compagnies pétrolières
  • Marines françaises et étrangères
  • Commissions d’enquête
  • Expertise, reconnaissance et intervention sur épaves (RMS Titanic, Prestige)
  • Recherches archéologiques
  • Télévisions françaises et étrangères

Fonctionnalités

Le système Nautile offre les fonctionnalités suivantes :

  • Observation directe, grâce à trois hublots à grand champ de vision associés à six projecteurs alliant portée et rendu des couleurs
  • Prise de vue par caméras vidéo et photo
  • Détection d’objets au sonar panoramique
  • Manipulation et prélèvement grâce à deux bras et à un panier escamotable et isotherme
  • Emport d’équipements complémentaires, outillages spécifiques ou augmentation de la capacité de prélèvement
  • Positionnement en surface utilisant soit un système " base longue " (balises posées sur le fond) soit une "base ultra courte " (capteur installé sur le navire support)
  • Positionnement dans l’engin associant des mesures de distance par rapport à des balises à une estime de position effectuée à partir de mesures de vitesse et d’attitude du sous-marin
  • Acquisition et enregistrement dans l’engin des données de navigation et des mesures effectuées par les capteurs embarqués : altitude, pression, température, cap, vitesse et heure
  • Préparation, suivi, archivage grâce au logiciel VEMO+ et dépouillement des données grâce au logiciel ADELIE

Et de façon optionnelle :

  • En lieu et place du panier à prélèvements peut être installé le ROBIN (ROBot d'Inspection du Nautile), un petit robot télécommandé depuis le Nautile et destiné à effectuer la reconnaissance, l’inspection et la prise de vues vidéo et photo de zones inaccessibles au sous-marin,
  • Des outils standard ou spécifiques peuvent être développés et embarqués à la demande.

Caractéristiques techniques

Le Nautile se caractérise par une masse faible au regard de ses performances, ce qui lui permet d’être mis en œuvre à partir d’un navire support de tonnage relativement réduit et de bénéficier d’une bonne manœuvrabilité.

  • Profondeur d’intervention : 6000 m
  • Masse (pour une plongée à 6000 m) : 19,50 t
  • Dimensions :
    • longueur : 8,00 m
    • largeur : 2,70 m
    • hauteur : 3,81 m
  • Sphère habitée :
    • équipage : 3 personnes
    • diamètre intérieur : 2,10 m
    • matériau : alliage titane
    • hublots : 3 (diamètre 120 mm)
  • Énergie par batteries au plomb ; capacité utile à 6000 m :
    • 37 kWh en 230 V
    • 6,5 kWh en 28 V
  • Réglage d’assiette par transfert de mercure : ± 8°
  • Propulsion principale : 1 propulseur axial orientable
    • Vitesse de déplacement longitudinale : 1,7 nœud
    • Rayon d’action à 1,5 nœud : 7,5 km
  • Propulsion auxiliaire :
    • 2 propulseurs verticaux
    • 1 propulseur transversal à l’avant
    • 1 propulseur transversal à l’arrière
  • Autonomie (travail sur le fond) à 6000 m : 5 h
  • Télémanipulation :
    • 1 bras de préhension à 4 degrés de liberté (+ ouverture et fermeture pince)
    • 1 bras de manipulation à 6 degrés de liberté (+ ouverture et fermeture pince)
  • Centrales hydrauliques : 2
  • Communications :
    • téléphone sous-marin en plongée
    • émetteur-récepteur VHF en surface
  • Équipements :
    • 1 sondeur d'altitude
    • 1 sondeur à sédiment
    • 1 sonar panoramique
    • 2 caméras vidéo couleur 3-CCD
    • 1 caméras photo avec flash 300 et 600 J
    • 1 caméra photo numérique
    • 2 projecteurs 650 W à iode
    • 5 projecteurs 400 W H.M.I.
    • 1 centrale d’acquisition des données et de navigation
    • 1 panier à échantillons
  • Capacité d’emport pour matériel scientifique : 200 kg
  • Sécurité :
    • autonomie supplémentaire de sécurité : 120 h
    • 9 dispositifs pyrotechniques d’allègement de sécurité
    • 1 dispositif de repérage de secours

Charge utile

Mise à disposition d'une enceinte résistante extérieure pour équipements scientifiques aux caractéristiques suivantes :

  • Volume disponible brut 330 x 350 x 300 environ
  • Possibilité de monter un rack 4U 3/4 19" profondeur 180 environ
  • Alimentations : 240 VDC et 28 VDC
  • Liaisons avec la sphère :
    4 télécommandes pré-installées
    1 liaison précâblée contenent 5 fils unifilaires et 1 paire blindée pour bus de terrain
  • Raccordement au réseau optionnel du sous-marin possible sur étude

Tous les détails des interfaces pour les équipements scientifiques sont donnés dans la :

Spécification d’interface des équipements scientifiques du Nautile référence 0170 08 50 00 SU/B

disponible sur demande au Département des Systèmes Sous-Marins (04 94 30 48 62) ou au Département des Engins Sous-Marins de GENAVIR (04 94 30 47 17) du centre Ifremer de Toulon - La Seyne.

Installation à bord

Le Nautile peut être embarqué à bord de deux navires océanographiques français : le Pourquoi pas ? et L’Atalante. Ces deux navires sont équipés d’un portique arrière de 20 t capable de mettre à l’eau et de récupérer le sous-marin en toute sécurité.

Le train Nautile comprend :

  • Le sous-marin lui-même
  • Un chariot de manutention
  • 5 conteneurs normalisés (L 6,60 m x l 2,45 m x h 2,6 m) :
    • atelier de maintenance mécanique
    • atelier de maintenance électronique
    • conteneur caisson de décompression hyperbares
    • conteneur balises et photo
    • conteneur regroupant les systèmes de navigation surface
  • Une réserve de lest dont le volume dépend de la durée de la mission (consommation 1000 kg par plongée)
  • Une réserve d’oxygène extérieure et un compresseur d’oxygène

L’équipe opérationnelle du Nautile comprend au minimum 8 personnes :

  • 2 pilotes dont 1 chef d'opération
  • 2 électroniciens copilotes
  • 2 électroniciens de navigation
  • 2 mécaniciens plongeurs

Partenaires

Le Nautile est opéré et maintenu par GENAVIR ; l'Ifremer en assure le suivi technique et les évolutions.

Les principaux partenaires industriels impliqués dans le développement du sous-marin sont :

  • La DCN (Diection des Constructions Navales) de Toulon
  • EMERSON et CUMMING pour la mousse syntactique
  • AMETEK/STRAZA pour le sonar
  • HYTEC pour la caméra photo numérique
  • THALES, Ixsea Oceano pour le système de positionnement POSIDONIA
  • BENTHOS pour les flashes
  • CEAC/FULMEN pour les batteries
  • PYROALLIANCE pour les sécurités pyrotechniques
  • UGINE pourla réalisation de la sphère
  • DEUTSCH, SOURIAU et FCI pour la connectique

Publications

Documentation

Guide d'exploitation

Spécification d'interface des équipements scientifiques (format pdf) (accès restreint Ifremer)