Mots-clés : réseau, multimédia

Réseau multimédia

Le réseau local multimédia de la Thalassa

Le concept d'un réseau tout numérique supportant les données informatiques et les images numérisées issues des caméras pour ce navire permet :

  • la diffusion d'informations graphiques de grande qualité,
  • la visualisation sur un terminal X multi-fenêtres en simultané:
    • des images issues des caméras,
    • des graphiques animés pour la conduite du navire et de la mission,
    • des informations numériques.

Le réseau en un coup d'oeil,

Principales caractéristiques du réseau,

La tête de réseau,
Le sous réseau temps réel pour la navigation,
Le sous réseau temps réel pour les systèmes d'acquisition,
Le sous réseau temps réel pour la diffusion vidéographique,
Le sous réseau temps différé pour les traitements de données,
La messagerie et la transmission de données avec la terre.

Le réseau en un coup d'oeil :

( Pour plus de détails sur une partie du système, cliquez dessus )

Réseau navigation Réseau capteurs scientifiques Messagerie par satellite TETE DU RESEAU EMBARQUE Réseau diffusion vidéographique Réseau post-traitements

Principales caractéristiques du réseau

La tête de réseau :

Le réseau local multimédia de la THALASSA est constitué d'une tête de réseau située dans le local informatique et d'un câblage irrigant tous les locaux.

Son architecture est composée de :

  • un segment Ethernet temps réel dédié à la navigation
  • un segment Ethernet temps réel pour les systêmes d'acquisition,
  • un segment ATM temps réel pour les équipements vidéographiques,
  • un segment Ethernet temps différé pour le centre de traitement,
  • des ports d'accueil de réseaux externes (VICTOR 6000, SAR, ...)
  • un switch/routeur pour l'interconnexion de ces segments,
  • un routeur pour l'accès aux réseaux terrestres via INMARSAT-B,
  • l'administration par logiciel.

Les caractéristiques du câblage :

  • certification catégorie 5 de bout en bout,
  • média paires torsadées écrantées, 12 km de longueur,
  • 208 points de connexion,
  • prise normalisée RJ45,
  • structure étoilée,
  • système de brassage "manageable",
  • administration par logiciel.

Le sous réseau temps réel pour la navigation :

Il a été défini pour apporter une meilleure sécurité au navire. Il supporte essentiellement la centrale de navigation TS-CINNA du navire composée de 3 sous-systèmes sur Ethernet.
Sur ce sous-réseau, circulent uniquement les informations d'environnement du système de navigation et les datagrammes extérieurs autorisés par le profil de filtrage défini au niveau de la tête de réseau.
De cette façon, aucune perturbation ne peut venir des autres sous-réseaux, en particulier de celui dédié aux équipements informatiques temps-différé.

Le sous réseau temps réel pour les systèmes d'acquisition :

Ce segment Ethernet supporte :

  • tous les systèmes d'acquisition scientifiques et techniques du navire, en particulier :
    • les sondeurs de pêche MICREL et SIMRAD avec le logiciel de traitement associé TS-MOVIES,
    • les centrales technique et scientifique TS-CITE et TS-TERMES,
    • les systèmes d'acquisition spécialisés (courantomètres ADCP, bathysonde SEABIRD, ...),
  • l'archivage centralisé des données TS-ARCHIV,
  • le système de visualisation TS-VIDOP,
  • le cahier de quart automatisé TS-CASINO.

Le trafic engendré par tous ces systèmes est beaucoup plus important sur ce réseau. De la même manière que pour le sous-réseau de navigation, un profil de filtrage a été défini pour n'autoriser que les datagrammes externes indispensables.

Le sous réseau temps réel pour la diffusion vidéographique

Pour répondre aux contraintes de la diffusion de la vidéo numérique sur un réseau informatique, nous avons retenu la technologie ATM pour ce sous-réseau.

Ce segment ATM est constitué de :

  • un switch ATM à 155 Mbits / seconde de 8 ports pour véhiculer les vidéo numériques au format MPEG,
  • un switch ATM / Ethernet de 12 ports pour distribuer en mode TCP / IP multicast 2 vidéo numériques à chaque poste de visualisation dans les locaux des scientifiques.

Il fédére les équipements suivants :

  • 1 serveur chargé de numériser les caméras vidéo, d'acquérir les paramètres des capteurs pour générer des graphiques animés et de distribuer l'ensemble des images vers les points d'information,
  • 20 postes de visualisation multifenêtres, répartis dans les locaux principaux du navire.

Le sous réseau temps différé pour les traitements de données :

Tous les équipements nécessaires au traitement des données sont connectés sur ce réseau Ethernet ainsi que les PC fonctionnels des navigants (service pont, machine et électronique).

Il s'agit principalement:

  • du serveur THALASSA du navire,
  • des stations et PC pour le traitement des données,
  • des PC pour la bureautique,
  • des imprimantes et traceurs,
  • des PC des navigants.

Les équipements particuliers de la mission, s'il y en a, pourront être connectés sur ce réseau.

La messagerie et la transmission de données avec la terre :

Un système de messagerie électronique via le satellite INMARSAT-B est à la disposition des scientifiques et des navigants sur le navire. Les outils utilisés seront les mêmes que ceux disponibles dans les laboratoires à terre.

Des outils de supervision et de suivi comptables sont disponibles pour administrer cette messagerie.

Ce système a été développé par la société B2I.