Mots-clés : gros, plan, réseau, info

Gros plan réseau info

Le réseau informatique

Le réseau multiservices

L’informatique du Pourquoi pas ? est basée sur un vaste réseau multiservices qui doit non seulement offrir à la communauté scientifique tous les services d’un réseau d’entreprise classique, mais aussi véhiculer les informations issues des capteurs acoustiques placés sur la coque du navire et les images vidéo des caméras de surveillance. Sur le navire, les caméras sont numérisées en temps réel en format Mpeg4, ainsi les différentes vidéo du bord peuvent s’intégrer facilement dans toutes les visualisations graphiques informatiques.

Le réseau informatique GigaEthernet est présent dans la quasi-totalité des locaux du navire via son câblage RJ45 banalisé multi-applications (Ethernet, téléphonie et capteurs) de 800 prises et offre aux embarquants une très grande souplesse d’utilisation et d’intégration de capteurs et de systèmes externes propres à chaque mission.

De plus, l'ensemble du navire est équipé de bornes réseau Wifi pour les transmissions de données informatiques ainsi que pour les téléphones mobiles. Enfin, ce réseau fédère un système de téléphonie sur IP.

Il intègre l’ensemble des calculateurs du navire par classes telles que les systèmes de navigation, les systèmes d’acquisition, d’archivage et de diffusion temps réel des données des capteurs ainsi que les systèmes de traitement des données.

Si l’informatique est omniprésente à bord, son accessibilité et sa mise en œuvre est facilitée par son découpage en sous-ensembles fonctionnels temps réel et temps différé, garantissant ainsi une bonne marche des systèmes et la réussite des missions.

Les systèmes temps réel de navigation

Situés en passerelle (Pont 8), ils se composent de 2 éléments principaux :

  • CINNA (Centrale de navigation intégrée) : acquiert les paramètres relatifs à la navigation du navire, de l'engin sous-marin, les paramètres d'estime et de suivi de profil, elle a été développée par Genavir,
  • ECDIS (Electronic Chart Display and Information System) : permet de localiser, entre autres, le navire sur des fonds de cartes électroniques.

Les systèmes temps réel d’acquisition et d’archivage des données

Principalement situés au PC scientifique (Zone Contrôle et Acquisition) , concentrés sur un mur d’écran configurable, ils se décomposent ainsi :

  • TECHSAS (TECHnical and Scientific sensors Acquisition System). Cette centrale d’acquisition des données des capteurs techniques et scientifiques est un des éléments principaux du navire. Elle permet l’acquisition des mesures d’une majorité de capteurs, la datation des mesures, l’archivage des mesures, la visualisation technique de contrôle et enfin la diffusion temps-réel sur le réseau Ethernet du bord sous forme de trames XML. Techsas équipe aussi le BHO Beautemps-Beaupré garantissant ainsi l'interopérabilité entre les flottes civile et militaire.

  • SMF RESON et TECHSAS-SMF (Sondeurs MultiFaisceaux). Les deux systèmes d’acquisition et de visualisation de données des sondeurs multifaisceaux RESON (7K et PDS 7000) sont connectés à la centrale TECHSAS-SMF qui assure l’archivage et la diffusion temps réel sur le réseau des données.
  • Systèmes d’acquisition spécialisés pour les capteurs plus complexes comme les 2 ADCP (VMDAS), les magnétomètres vectoriel et scalaire, le pinger (SEPIA), les Sippican, la centrale d’attitude, le sondeur monofaisceau, le sondeur pénétrateur, les mesures de bruits acoustiques SABRINA.
  • QUARTAO (logiciel de gestion de quart Assisté par Ordinateur) destiné aux électroniciens pour la surveillance et le contrôle qualité des données acquises.

Les systèmes temps réel de suivi de mission

Principalement situés au PC scientifique (Zone de Quart Mission et Zone de Quart Engin) (Pont 7), on y trouve les outils pour suivre le déroulement de mission :

  • SUMATRA (SUivi de Mission Temps Réel). Ce logiciel permet de visualiser et superposer dans un Système d’Information Géographique toutes les données pertinentes de la mission (position du navire et des engins, levés des sondeurs multifaisceaux, données des capteurs, ADCP, etc.). Il gère également deux traceurs thermiques pour l’impression en continue de l’imagerie des sondeurs. Accessible à tous, il comporte un mode d’utilisation simplifié et un mode expert pour accéder aux visualisations et paramétrages plus complexes.
  • CASINO+ (CAhier de quart Scientifique). Il permet aux scientifiques de collecter automatiquement un ensemble de données scientifiques et techniques ainsi que de consigner les opérations réalisées à bord lors d’une mission. Ces informations sont datées et géoréférencées, elles doivent aider le scientifique lors du dépouillement de la mission. Cet outil permet également de définir la route et le planning prévisionnel du navire.

Le système temps réel de vidéosurveillance et de visualisation d’informations

Situés en 35 points du navire (du Pont 1 au Pont 8), les écrans d'information sont sous la responsabilité des personnes travaillant dans les locaux où ils sont situés.

Les systèmes temps différé : les postes de traitement de données et de bureautique

Situés majoritairement en Salle de traitement (Pont 03), on trouve sur des postes informatiques polyvalents ou spécialisés (Linux Redhat, Windows XP), les logiciels suivant :

Un ensemble de traceurs A0 d’imprimantes et de scanners permettant de valoriser les données équipe la salle de traitement

Enfin, un environnement bureautique complet (PC, MAC et logiciels associés) est à la disposition des scientifiques. Les logiciels bureautiques sont implantés sous le système d'exploitation Windows XP pour les PC et sous Mac OSX pour les MAC..

Les équipements de la salle de conférence

Cette salle dispose d’équipements permettant les projections informatique et vidéo. Elle est équipée principalement d’un pupitre de conférence, d’un PC permanent, d’une platine de lecture DVD/VHS et d’un vidéo projecteur.

La messagerie électronique

Un système de messagerie électronique via le satellite INMARSAT-FLEET 77 est à la disposition des scientifiques et des navigants sur le navire. Les outils utilisés sont les mêmes que ceux disponibles dans les laboratoires à terre (gestion des messages avec Netscape, boîte à lettres individuelle, adresse de courrier standard, ...).

Situés dans les deux locaux courriel (Pont 5 pour les équipes scientifiques et pont 6 pour l’équipage), les postes dédiés à la messagerie sont en libre service.