Vous êtes dans :
Mots-clés : sismique, multitrace, (smt)

Sismique MultiTrace (SMT)

L’importance des infrastructures nécessaires à la mise en œuvre de la sismique SMT impose un matériel particulier, entièrement conteneurisé (10 conteneurs 20' et 4 conteneurs 10') pour un poids approchant les 150 tonnes. Tout ce matériel est dédié à cette activité et n’est aujourd'hui installé que sur L'Atalante.

Plage arrière et tourets SMT

La source utilisée par la SMT

La configuration classique embarquée sur le Nadir comprend un compresseur de 660 m3/h, trois de 300 m3/h (le conteneur 20' et un 10') et un compresseur de 150 m3 pour 1260 m 3/h utiles. Le réseau de sources utilisé comprend des canons à air de types GI et Bolts (14 au maximum).

La flûte SMT

Utilisée uniquement pour la sismique multitrace conventionnelle, la flûte SMT a été acquise en 1999. C'est une flûte entièrement numérique constituée de 30 sections actives de 150m chacune ; chaque section est composée de 12 traces de 12,5m. Chaque trace comprend 16 hydrophones en parallèles.

La technologie utilisée est dite numérique. Cela signifie que le signal acoustique reçu par les hydrophones est numérisé directement par une carte intégrée à la flûte au niveau de chaque trace. L'information numérisée est ensuite transmise au laboratoire d'acquisition.

La flûte ainsi constituée, a une longueur de 5000m, soit 4500m de sections actives auxquels il faut ajouter les sections complémentaires.

Les systèmes d’acquisition

Pour en savoir plus :

Nota : le téléchargement des documents nécessite le logiciel Acrobat Reader.
Pour plus d'information et pour télécharger Adobe Acrobat(R) Reader pour lire les fichiers PDF :